Refinancement

Vu le niveau historiquement bas des taux d’intérêts, de nombreux emprunteurs s’interrogent sur l’opportunité offerte de refinancer leur crédit hypothécaire. Toutefois, les frais engendrés pour ce type d’opération sont importants. Il est souvent préférable de renégocier une révision de taux auprès de l’organisme initial afin d’éviter ces différents frais.

Ce n’est qu’après avoir reçu une nouvelle proposition que le projet de refinancement par un autre organisme s’avérera peut être intéressant.

Tenir compte des frais d'hypothèque

Il est déterminant de savoir que les frais d’hypothèque (nouvel emprunt) varient entre 2,5 et 3% et sont constitués des droits d’enregistrement (1%), des droits d’hypothèque (0,3%), des honoraires du notaire, du conservateur des hypothèques et de frais administratifs divers …

A titre d’exemple : refinancer 200.000 € coûte 5.630 € (2,815 %) en droits d’hypothèque.

A cela s’ajoute également les frais de main levée entre 700 et 800 € (annuler la première inscription hypothécaire prise) et les indemnités de remploi pour remboursement anticipé du crédit initialement octroyé (3 mois d’intérêts et non pas 3 mensualités !).

Et enfin, de nombreuses personnes en profitent pour réaliser des travaux de transformation ou d’amélioration de leur immeuble et englobent ce budget au solde restant dû.

L’AICC peut analyser votre refinancement très rapidement !